Connexion client

Créer un PDF Recommander Imprimer

Portrait d'artiste Cinema 4D : Humberto Rodrigues

csm_shot14_86f1741eb1_smallDans son studio au joli nom de Petit Fabrik, ce talentueux artiste utilise Cinema 4D afin de créer d'impressionnantes animations de personnages pour des publicités et autres projets industriels.

Par Meleah Maynard

En tant que partenaire et directeur du département images de synthèse CGI du studio interactif Petit Fabrikbasé au Brésil, Humberto Rodrigues est reconnu par ses pairs pour ses animations exceptionnelles. Récemment, lui et son équipe ont terminé un projet axé sur une nouvelle application appelée 18 Histórias [18 histoires], un livre interactif d'histoires bibliques tout spécialement conçu pour la division sud-américaine des adventistes du septième jour.

Plusieurs bandes-annonces animées en 3D ont été créées pour promouvoir l'application. Ce projet a duré près de deux ans et comprend notamment plus de 180 images créées et rendues dans Cinema 4D. Rodrigues, qui a travaillé sur de nombreux projets internationaux, notamment en dirigeant une équipe 3D pour le premier jeu de Samsung, Galaxy 11, nous explique ci-après la réalisation de l'une des bandes-annonces les plus ambitieuses concernant l'histoire de David et Goliath.

Décrivez Petit Fabrik et plus particulièrement comment vous avez été impliqué dans ce studio.
H.R. : Nous sommes une petite entreprise qui compte cinq partenaires, dont moi. Cela a commencé il y a environ sept ans et j'ai pour ma part rejoint l'équipe en 2011. Nous travaillons tous ensemble sur le plan créatif, mais nous avons aussi chacun nos spécialités. J'ai rencontré mes partenaires quand je suis allé visité le studio pour leur dire bonjour et ils m'ont demandé si je voulais travailler sur un projet 3D. C'était un message sur l'importance du don d'organes. Un de mes professeurs l'a vu et m'a dit qu'elle avait perdu son neveu précisément cette semaine-là. La vidéo l'a aidée à voir le besoin et l'importance qu'il y avait à faire don de ses organes. Les gens pensent souvent que le travail que nous faisons est juste axé sur le divertissement, mais je pense que nous pouvons faire beaucoup plus.

Comment êtes-vous devenu un animateur et un réalisateur ?
H.R. : J'ai toujours aimé l'art en général. J'ai grandi sur une petite île de l'Amazonie appelée Parintins. Il n'y avait pas d'école d'art à proprement parler là-bas, mais il y avait un festival de folklore chaque année et les artistes qui vivaient là-bas se soutenaient et progressaient en apprenant les uns des autres. J'ai beaucoup appris de ces gens, y compris de quelques artistes italiens qui avaient une formation en art classique. J'ai obtenu mon diplôme en design d'interface du FUCAPI Technical College de Manaus en 2008, puis j'ai poursuivi mes études en animation à l'Université Pontificale Catholique de Rio. Je suis entré dans le domaine des images de synthèse CGI en raison de ma relation avec un de mes professeurs et je suis allé en France pour un programme d'été d'apprentissage intensif de deux semaines aux Gobelins, une excellente école d'animation française.

Cette expérience a vraiment changé ma façon de voir non seulement mon travail mais également les images de synthèse CGI. Il est facile d'être très technique avec l'infographie et de se préoccuper exclusivement de la façon de réaliser effectivement les choses. C'est évidemment important. Mais j'ai réalisé à quel point il est aussi important de laisser mûrir les idées et de comprendre les sentiments et idées qui doivent être communiqués. J'ai vu comment le mouvement communique le sentiment et comment les couleurs et les formes peuvent être des sentiments - les angles sont plus agressifs que les courbes. Cela s'est avéré très important dans mon travail.

Comment Petit Fabrik a réussi à décrocher le projet consistant à créer l'application 18 Histórias ?
H.R. : Nous avons travaillé avec l'hôpital adventiste dans le passé, y compris sur un film d'animation racontant comment l'hôpital a commencé sur un bateau avec des médecins avant de déménager dans une petite maison à partir de laquelle il a grandi. Nous leur avons proposé ce projet en expliquant que nous ferions des illustrations en 3D qui se comporteraient comme des livres électroniques pour une application. Ils ont trouvé que c'était une bonne idée. À l'époque, nous ne savions pas que cela prendrait deux ans, mais il nous a fallu beaucoup de temps de développement pour arriver à créer des centaines de personnages en 3D et travailler avec des illustrateurs pour tout peindre en 2D afin de rendre les choses plus organiques.

Les personnages de la bande-annonce de David et Goliath sont très frappants. Parlez de la façon dont vous avez fait David.
H.R. : Cette bande-annonce était très spéciale. Nous avons consacré beaucoup de temps à la modélisation et aux textures des personnages. David est le personnage le plus humain que nous ayons jamais créé, et c'était vraiment très difficile. Notre spécialiste en modelage m'a donné le maillage de David qu'il avait fait dans Cinema 4D et j'ai alors utilisé les outils de sculpture pour créer les détails. Je lui ai donné l'apparence que je recherchais en peignant des couches de salissure sur sa peau et en créant beaucoup de poils sur son visage, sa tête et sa poitrine. Même ses pores sont visibles de temps à autre.

Comment avez-vous créé l'ours et le lion ?
H.R. : Les personnages représentant des animaux étaient eux-aussi très difficiles. Nous avons fait beaucoup de tests pour chaque aspect de l'ours. Ses dents ont un peu de jaune rougeâtre, et vous pouvez voir qu'elles sont également légèrement translucides. La plate-forme de rigging que nous avons élaborée se devait d'être excellente parce que nous devions également contrôler la langue et les lèvres. Les ours ont des lèvres très spongieuses.

J'ai utilisé les fonctions permises par Hair C4D pour le lion car je devais obtenir quelque chose qui soit physiquement correct.  Les cheveux et autres poils devaient être coiffés de sorte qu'ils pointent dans des directions différentes et à l'écart des yeux. Le design correspondant est à la fois très particulier et vraiment magnifique. Nous avons aussi utilisé des reflets à l'intérieur de l'œil pour obtenir cet effet rouge.

Cinema 4D n'est pas souvent utilisé pour l'animation de personnages. Quelle a été votre expérience personnelle dans ce domaine ?

H.R. : J'ai un ami qui travaille à ILM [Industrial Light & Magic] à San Francisco. Il me dit que lorsque les gens lui disent que C4D n'est pas utilisable pour les personnages, il leur parle alors de moi. Je dirais, cependant, que C4D est rapide et facile pour l'animation de personnage et peut parfaitement fonctionner pour tout le monde parce que les outils sont tous là que vous travailliez dans le cinéma ou utilisiez un pipeline qui inclut d'autres logiciels. J'aime la façon dont on peut vous visualiser ce qui se passe en temps réel lorsqu'on anime des plates-formes de rigging. Nous optimisons nos plates-formes afin que nous puissions avoir beaucoup de personnages au sein de la fenêtre d'affichage et tout en permettant à cette dernière de pouvoir continuer à jouer sans problème lorsque nous sommes en phase d'animation. En outre, il nous était très facile d'assurer la formation des autres animateurs qui travaillaient avec nous.

Quels sont les projets en cours de Petit Fabrik maintenant ?
H.R. : Nous avons des choses très différentes en cours, notamment un projet à plus long terme qui est un spectacle s'intitulant Lupita. Il s'agit d'une petite fille qui découvre le monde des adultes. C'est un véritable défi parce que le budget est bas et que nous devons assurer 13 épisodes de sept minutes chacun. Notre objectif est de garder les choses aussi simples que possible tout en faisant en sorte que le rendu final reste impeccable. La petite fille apprend quelque chose sur la façon dont le monde fonctionne dans chaque épisode. Cette série sera diffusée sur la chaîne de télévision de l'éducation publique au Brésil ce printemps.

L'article original publié sur le site Maxon ici : https://www.maxon.net/fr/secteurs-dactivite/publicite-design/article/portrait-dartiste-humberto-rodrigues/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Maxon_Centre

CG_official-partner_logo_color_JPG

Images du moment

Paiement sécurisé