Bonjour, puis-je vous aider ?

Beeple explique son dernier film, Manifest Destiny réalisé avec Cinema 4D

Publié le : 04/02/2020 09:38:21
Catégories : Autour de la 3D Rss feed , Cinema 4D Rss feed , Évènements Rss feed , French Cinema 4D Rss feed , Mediaworks Rss feed

Beeple explique son dernier film, Manifest Destiny réalisé avec Cinema 4D

Mike Winkelmann, alias Beeple, a écrit le scénario de son dernier film, Manifest Destiny, il y a un peu plus de quatre ans, sans jamais imaginer qu'il lui faudrait autant de temps pour achever le film.

En proie à la procrastination, il s'est finalement remis sur les rails après avoir conclu un accord avec une artiste rencontrée au SIGGRAPH : lui s'engageait à achever son film en 100 jours, et elle à réaliser un film par jour pendant 100 jours. « Je ne sais pas pourquoi j'ai accepté, mais ça m'a forcé à me remuer et à le faire », sourit-il en admettant : « Je n'ai rien fait avant les deux dernières semaines, et j'ai vraiment fini le 100e jour ».

La semaine dernière, à Denver, Mike Winkelmann était l'un des principaux intervenants de la tournée 3D Design + Motion de Maxon, organisée dans 26 villes. Il m'a parlé de la réalisation de Manifest Destiny, à l’aide de Cinema 4D, Octane et Houdini ; de sa perte d'intérêt pour la réalisation de films plus longs et de la tournure plus sombre et plus politique de ses films quotidiens depuis l'an dernier, bien qu’il reste optimiste quant à l'avenir.


MM : Vos autres films, Transparent Machines et Zero Day, étaient aussi des chroniques sociales, mais Manifest Destiny semble plus fort et plus pointu. Êtes-vous de cet avis ?

MW : Oui, celui-ci n'a rien de vague. Ce que j'y montre se passe réellement en ce moment. Mais il y a un peu de sensationnalisme, comme dans mes autres films. Il y a tellement d'inégalités dans le monde ! On note une amélioration dans certains domaines, par exemple les statistiques montrent que le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté diminue lentement. Mais les choses empirent aussi à bien des égards. J'ai essayé de choisir des statistiques que les gens ne connaissaient peut-être pas, comme le fait que Jeff Bezos ait gagné plus de 100 millions de dollars par jour en 2018 tandis qu'un employé chinois qui assemble des iPhones gagne en moyenne 1,85 dollars de l'heure. J'ai voulu aborder le sujet de l'argent sous différents angles.

MM : Cela faisait longtemps que vous parliez de faire ce film. Que s'est-il passé ?

MW : Je ne sais pas. Je pense, pour être honnête, que faire des choses aussi longues ne m'intéresse plus vraiment. Je préfère réaliser des vidéos courtes, entre 10 et 30 secondes. Je pense que moins on a de temps, plus on peut tenter de choses, du genre « Je n'ai que deux jours à consacrer à ce projet, on s'en fout. Je peux faire ce que je veux. » Mais quand tu y passes quatre ans, tu te dis : « Mon Dieu ! Est-ce que je dois faire comme ci ou comme ça ? » Et ça devient paralysant. Je ne regarde presque plus de courts métrages. Si je fais une autre vidéo, je me donne un délai, un mois généralement.


MM : Vous recommenciez tout le temps ? Qu'est-ce qu'il restait à faire ?

MW : Non, la seule chose qui restait à faire était le montage sur le titre de Run the Jewels. Tout a été fait et rendu. Je n'y ai pas touché pendant un an et, honnêtement, cela ne me dérangeait même pas de ne pas terminer. J'ai toujours voulu utiliser la chanson « Legend Has It » de Run the Jewels. J'aimais l'ambiance générale de ce morceau, mais je n'en avais pas encore parlé avec eux. Et puis l'un des gars m'a contacté pour me dire qu'ils avaient vu certains de mes films quotidiens et qu'ils voulaient parler de la réalisation d'un clip. Donc tout s'est arrangé.

MM : Parlez-nous un peu de la réalisation de ce film.

MW : La méthode de travail était assez simple, vraiment. J'ai surtout utilisé Cinema 4D et Octane. Octane a donné une superbe esthétique très réaliste. Il me suffisait d'installer quelques lumières et d'ajouter des éléments volumétriques pour obtenir beaucoup de profondeur et une belle atmosphère. Les bâtiments ont été modélisés dans C4D et tous les incendies et les destructions ont été simulés dans Turbulence FD, puis rendus dans Octane. Aucune composition : j'ai pris mes fichiers C4D et Octane, j'ai fait une correction de couleur et c'est tout. Voir la vidéo de présentation ici.


MM : Parlons des gros personnages dorés, et de la façon dont ils semblent fusionner.

MW : Oh, oui, j'ai utilisé Houdini pour faire fusionner ces personnages dorés. Je n'ai aucune idée de la façon dont j'ai obtenu ce résultat. Quand j'ai commencé il y a quatre ans, c'était la première fois que je créais des personnages. J'ai utilisé Mixamo pour le grand personnage doré et Houdini pour l'effet de fusion. J'ai bien fait de le sauvegarder en tant que fichier Alambic, sinon j'aurais dû tout recommencer parce que je ne me souviens pas du tout de la manière dont je m’y étais pris. Tous les combats ont été effectués à l'aide de modèles Mixamo que nous avions déjà dans des poses de frappe, d'esquive ou de coup de poing. J'ai juste dû chorégraphier les personnages, pour qu'ils donnent l'impression de se battre. Je suis satisfait du résultat.


MM : Est-ce que l'état actuel du monde vous préoccupe ? Est-ce que vous y pensez ?

MW : Non, on ne peut pas dire ça. Mais je travaille beaucoup plus souvent avec deux télés allumées, l'une sur FOX News et l'autre sur CNN. Je coupe le son, mais c'est très intéressant de voir à quel point les deux chaînes couvrent les événements de manière différente. Sur FOX, il y a beaucoup de propagande et c'est à l’opposé de ce que dit CNN. On comprend que le pays soit si divisé !

Je porte un intérêt certain à la politique, et je pense que nous entrons dans une période où nous allons tous devoir effectuer des changements et nous adapter à une nouvelle réalité, notamment en modifiant notre niveau de dépenses. Mais il y a certaines choses que nous pouvons faire, comme donner de l'argent. Pour la plupart d'entre nous, nous avons les moyens de donner de l'argent, mais nous ne le faisons pas, ou pas assez. Sincèrement, plus j'ai gagné d'argent, moins j'en ai donné. Ce film est une piqûre de rappel pour tout le monde, y compris moi.


MM : On dirait que vous essayez aussi de passer plus de messages dans vos films quotidiens, non ?

MW : Je dirais que c'est vers le mois de juillet que j'ai commencé à faire des choses ouvertement politiques. J'aime bien prendre un scénario politique ou commercial et le rendre ridiculement abstrait, comme le film pro-choix où l’on oblige le robot Trump à avoir un bébé à l'avenir, ou bien celui où Mark Zuckerberg n'a pas de tétons parce que les femmes n'ont pas le droit de montrer les leurs sur Facebook. Les réactions ont été supers, bien au-delà de tout ce que j'avais fait d'autre. Il me semble que c'est une évolution assez naturelle par rapport à tout ce que j'ai raconté jusqu'à présent.

Meleah Maynard est rédactrice et éditrice à Minneapolis, dans le Minnesota. 


Crédits et téléchargements libres :

Réalisation : BEEPLE
Musique : RUN THE JEWELS

TÉLÉCHARGER TOUS LES CLIPS :
https://bit.ly/2q4L8Yr (Cinema 4D n'est pas nécessaire)

TÉLÉCHARGER TOUS LES FICHIERS DE PROJETS Cinema 4D :
https://www.beeple-crap.com/resources