Bonjour, puis-je vous aider ?

Recherche dans le blog

Découvrez comment V-Ray pour Rhino aide à imaginer des solutions

Découvrez comment V-Ray pour Rhino aide à imaginer des solutions

Andreas Tjeldflaat veut réimaginer la façon dont nous pensons à l'architecture et au design. Par l'intermédiaire de sa société, Framlab, il étudie des problèmes urgents, tels que le problème des sans-abri, la solitude et la sécurité alimentaire, et crée des solutions convaincantes et pratiques. Son travail a été présenté dans Dezeen, Fast Company et le New York Times ; il a enseigné à l'université de Pennsylvanie, à l'université Columbia et à l'Institut de technologie de New York ; il a même participé à des tables rondes des Nations unies sur les sans-abri.

Andreas connaît aussi bien les logiciels que l'innovation durable. Grâce à V-Ray pour Rhino, il crée de magnifiques images photoréalistes des structures qu'il propose dans l'environnement urbain. Nous l'avons rencontré pour découvrir comment nous pouvons réaffecter nos villes à des fins plus humanitaires et écologiques.

Pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours ?

Andreas Tjeldflaat : Je suis un architecte et un ingénieur de conception norvégien basé à New York et à Bergen, en Norvège. Je suis le fondateur du studio d'innovation Framlab et j'ai travaillé auparavant pour plusieurs cabinets de design et d'architecture à New York, Copenhague, Oslo et Taipei.

Pourquoi avez-vous créé Framlab ?

AT : Mon ambition en fondant Framlab était d'explorer le design en tant qu'outil permettant de relever les défis sociaux et environnementaux urgents. Le studio fonctionne comme un laboratoire capable d'étudier des problèmes complexes à partir de différents points de vue, de les confronter à des questions de type "et si" et de développer des solutions qui peuvent contribuer à un changement systémique.

Quel sera, selon vous, le rôle des architectes et des designers à l'avenir ?

AT : Je pense que le besoin de pensée latérale et d'approches holistiques deviendra de plus en plus important à mesure que l'ampleur et la complexité des défis mondiaux augmentent. Comme les designers maîtrisent bien ces méthodes, le rôle du design s'articulera de plus en plus autour de la résolution de problèmes globaux et systémiques. Cela nécessitera de mettre davantage l'accent sur la collaboration, la communication et le travail interdisciplinaire.

J'ai toujours pensé que le rôle du design consistait à relier la technologie aux besoins humains, et les technologies émergentes renforceront encore cette relation.

Lien vers l'article complet (en anglais) publié sur le site officiel de ChaosGroup ici...